Notre newsletter

Pour vous inscrire, merci de remplir ces champs.

Prochaines collectes

19Déc
Mar 19 Déc 16:00 - 19:30
CHATENOIS
21Déc
Jeu 21 Déc 16:00 - 19:30
XONRUPT LONGEMER
26Déc
Mar 26 Déc 08:30 - 12:00
RAMBERVILLERS
26Déc
Mar 26 Déc 15:30 - 19:00
CONTREXEVILLE
26Déc
Mar 26 Déc 16:00 - 19:30
RAMBERVILLERS
27Déc
Mer 27 Déc 08:30 - 12:00
THAON LES VOSGES

Prochaines réunions

10Fév
Sam 10 Fév 18:00 - 19:00
AG Vittel à la maison des associations
17Fév
2Mar
Ven 02 Mar 18:30 - 19:30
AG Vagney à Basse-sur-le-Rupt

univ don 17 2L'Université du don Grand Est s'est déroulée samedi 21 octobre 2017 au centre des congrès Jean-Prouvé de Nancy. Elle a réuni les Alsaciens en plus des Lorrains et Champardennais. La première version de cette Université du don – qui a duré huit années - avait été initiée par ce qui n'était alors que l'EFS Lorraine-Champagne-Ardenne.

En 2017, le même principe a été repris : celui de rassembler toutes les associations de la grande région. L'EFS Grand Est a permis à environ 500 associations sur les 700 de se réunir mais aussi de traiter de thématiques communes. C'est le directeur de l'EFS Grand Est, Christian Gachet, qui a accueilli la grande famille des donneurs de sang.

L'anémie

Le matin, la prévention de l'anémie a été abordée. Environ 4 % des donneurs de sang ont une anémie (75 % de jeunes dames donneuses régulières). Leur taux d'hémoglobine se rétablit environ trois semaines après le don et le fer met plusieurs mois à revenir. C'est dans le but de détecter les anémies que le test hémoglobine prédon a été mis en place en 2004 (pour les donneurs n'étant pas venu donner leur sang depuis au moins deux ans).

univ don 17 3Donneurs transfusés, du nouveau à venir

Invité, le Pr Cinqualbre a expliqué que le principe du webdonneur allait être mis en place, afin de mettre à la disposition de tous ses résultats d'analyse et de sa santé. « Nous plaidons pour une personnalisation des dons en fonction de chacun des donneurs », ajoute-t-il. Pour lui, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) ouvrira certainement un jour le don aux personnes refusées jusqu'alors. Mais elle doit s'assurer auparavant de la garantie d'absence de risque pour les receveurs. Il existe donc de bons espoirs pour les personnes transfusées il y a très longtemps.

La maladie de Lyme

Autre thème évoqué, la borréliose de Lyme, présenté par le Pr Jaulhac. Il est revenu sur les tiques qui ont quatre paires de pattes et que l'on trouve souvent dans les buissons humides. Pas moins de 40 espèces existent en Europe alors que seules quelques-unes mordent. Un érythème migrant arrive dans 80 % des cas entre 3 et 32 jours après la morsure.

univ don 17 1Le Dr Bigey développe les mécanismes possibles de la contamination par transfusion. Pour lui, si aucun cas de transmission de la maladie de Lyme par transfusion n'a été recensé dans le monde, cela est certainement dû au fait que la déleucocytation (filtration des globules blancs) des poches ait eu lieu dès 2008. « A ce jour, en littérature, aucun cas de contamination n'a été décelé dans le cadre de la transfusion. La seule statistique positive révèle que sur 575 patients suivis, un seul a été déclaré « fébrile ». » Il ajoute : « Il est indispensable que vous, amicales de donneurs de sang bénévoles, vous nous fassiez remonter tout ce qui pourrait aller à l'encontre de notre théorie qui affirme qu'il n'y a pas de transmission par transfusion si une personne transfusée a la maladie de Lyme après alors qu'elle ne l'avait pas avant ».

Situations de crise

La dernière thématique du matin présentée par le Dr Kientz a été consacrée aux situations de crise de l'EFS, qu'elles soient internes (pannes, blocage de lots de poches, mise en quarantaine) ou externes (crise sanitaire, humaine, climatiques). Il a notamment expliqué que lors des attentats du 13 novembre 2015, 59 patients avaient été transfusés, ce qui avait nécessité 300 poches de concentrés de globules rouges, 20 poches de plasma et 25 concentrés plaquettaires. L'afflux de donneurs pour cette période-là a représenté 25 % de cessions en plus par rapport à un samedi normal. Pour mémoire, 4500 collectes sont organisées dans le Grand Est.

univ don 17 2Tous unis

Après un déjeuner pris sur place, l'après midi a été consacrée à la place respective de l'EFS, des associations, des Unions départementales, régionales et de la FFDSB. Le Dr Gachet est revenu autour d'une table ronde sur l'organisation territoriale du don du sang en France en mettant en avant les prérogatives de l’Établissement français du sang et de celles du mouvement des associations de donneurs de sang bénévoles. La volonté de l'EFS est de maintenir des liens étroits entre l'EFS et les associations de donneurs de sang bénévoles. Il a conclu qu'actuellement, il existait des difficultés majeures pour recruter des médecins, des biologistes mais aussi des bénévoles dans les associations.

 

La prochaine Université du don, dont la date n'a pas été révélée, devrait avoir lieu à Strasbourg.