Prochaines collectes

21Aoû
Lun 21 Aoû 08:30 - 12:00
REMIREMONT
21Aoû
Lun 21 Aoû 15:30 - 19:30
REMIREMONT
24Aoû
Jeu 24 Aoû 15:30 - 19:30
MIRECOURT
25Aoû
Ven 25 Aoû 16:00 - 19:30
MARTIGNY LES BAINS
26Aoû
Sam 26 Aoû 08:30 - 12:00
RAON L'ETAPE
29Aoû
Mar 29 Aoû 16:00 - 19:30
CHATENOIS

Prochaines réunions

11Mar
Dim 11 Mar 08:30 - 17:00
AG Union départementale au Thillot
24Mar
Sam 24 Mar
AG Mirecourt

Les 24 et 25 juin 2017, la Fédération française pour le don de sang bénévole (FFDSB) a organisé son assemblée générale à l'Institut national de la transfusion sanguine mais aussi le séminaire des présidents. Ce fut le moment pour le président Michel Monsellier d'annoncer que notre structure avait reçu le haut patronage d'Emmanuel Macron, président de la République.

Nous y apprenons que les cessions de concentrés de globules rouges ont diminué de 1,3 %. En revanche, selon l'intervenant de l’Établissement français du sang (EFS), l'accroissement de l'approvisionnement du plasma par le Laboratoire français des biotechnologies (LFB) est de 40.000 litres soit 57.000 aphérèses. « Tout est fait pour que les hôpitaux français choisissent le plasma du LFB et non celui d'Octapharma ». Le plasma de ce dernier peut être collecté de façon non éthique en Europe.

Le président de l'EFS, François Toujas, avoue qu'avoir comme ministre de la Santé Agnès Buzin est bien pour nous, car elle est hématologue. Il ajoute qu'« il est nécessaire de trouver des donneurs de plasma pour subvenir aux besoins, afin d'éviter à Octapharma de s'implanter. Menons cette bataille de l'éthique sur la collecte de plasma, car la FFDSB et l'EFS sont forts en France et le président Macron est fort en Europe. L'EFS est en effet le plus gros contributeur en Europe. Tous les pays nous envient sur le plan de nos collectes, de la sécurisation et de leur pilotage ».

Le Dr Pascal Morel, médecin-conseil à la FFDSB, a posé la question de la révision de la mesure relative à l'éviction des donneurs transfusés. Pour lui, « en 20 ans, beaucoup de nouveautés ont eu lieu : en matière de compréhension de l’infection, d’épidémiologie, de diagnostic, de prévention, de risque. Des craintes subsistent, mais il est temps de ré-apprécier la pertinence de la mesure d’exclusion des donneurs antérieurement transfusés ».

Plusieurs ateliers ont permis aux membres présents d'avancer dans de nombreux domaines : notoriété de la Fédération, finances, bilans congrès et actions en régions. La volonté de la Fédération est d'être davantage connue pour se faire entendre et réussir à défendre nos positions.

Elle envisage de réaménager son site internet, de renforcer la communication afin d'être plus visible.  

Le prochain congrès aura lieu à Agen durant le week-end de l'Ascension 2018, du 9 au 12 mai.

Notre newsletter

Pour vous inscrire, merci de remplir ces champs.